GallyBulle

28 février 2020

Faey - Vivianne et Chiyo

Deux Pnj d'un jdr, Vivianne une humaine, et Chiyo un Fay.

Dans ce jdr les Ankou sont des esprit Fay lié à la mort, chargé de "nettoyer" les esprits retenue dans les mondes matériels afin qu'il puisse partir dans le monde des esprits, quitte à les arracher de force... Il se nourricent d'une partie de la force perdu à l'instant de la mort. Bien que ne provoquant pas cela car neutre est suivant un code de conduite très stricte, ils sont néanmoins très craints... Leurs capacités les conduisent à une solitude extrême, car ils ne peuvent parler sens provoqué le trépas de qui les entend. Leur toucher est glacial, et ne pas provoquer de terreur chez qui les voient, leurs demandes beaucoup d'efforts. lorsqu'ils deviennent trop puissants, ils créer une zone qui éteint la vie de tout ce qui fragile ou moribond, mieux vaut ne pas être malade à leurs côtés.

espritfayVivianne&rec'chiyo

Posté par solangezen à 07:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

coeur peint

ma puce qui peint... donc je la dessine, la boucle ce ferme... bon par contre niveau ressemblance ce n'est pas encore ça...

coeurpeintdessingally

 

Posté par solangezen à 04:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Service cata

Un exercice sur un dessin qui date de novembre dernier, une peinture raté...et une reprise sur clip studio pour tésté des trucs... est-ce  mieux?

P1060388service cata

17 février 2020

croquis d'un guerrier/druide

druide-moinegally

Essai pour un personnage druide/guérrier.... bon... certain truc me plaise, d'autre moins...àmettre de coté et à retravaillé en sommes.

Dragon age Inquisition -Solas

9. Solas à Darse-1 .flv

gallybulle - Dragon Age: Inquisition - Twitch

https://www.twitch.tv

Petit extrait de jeux avec l'un de personnages les plus intéressants de dragon âge inquisition. (perso mon 1er choix de romance 3). C'est dernière année les jeux dragon âge ce sont démarquer de façon toute particulière:
-possibilité de romance, ou rivalité avec les png qui accompagne les joueurs, des personnages avec des backgrounds développés.
-Fin multiple, > canevas scénaristique qui fait que vos choix sur les anciens jeux interfair sur les nouveaux jeux. univers riche.
-Visuellement beau, même le premier jeu qui est très vieux à très bien vieillis.
-Univers fantastique prenant avec plusieurs races et classes, bien que le système de magie de compétence du premier jeux, laissé beaucoup plus de choix.
-Un délice pour les adeptes de JDR, et une de mes inspirations pour mes parties change lin, et je pense aussi influence mes dessins... d'où la présentation ici dans la bulle.
Seul gros défaut, la plateforme multimédia Origine par lequelles passe le jeu, plante souvent, c'est une plaît. Le jeu est suffiasament génial pour que l'on relance jusqu'à ce le jeu démarre, mais les bugs d'origine sont vraiment pénibles. Je regrette d'ailleurs que ce ne soit plus sur steam, j'avais acheté le premier jeu sur cette plateforme qui ne planter pas du tout, contrairement à origine.

Posté par solangezen à 11:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Renard

Un renard avant d'aller dormir.

 

renardgally1



Explore solangezen's photos on Flickr. solangezen has uploaded 2 photos to Flickr.

 

Posté par solangezen à 02:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Premium Ursidé

Un perso chibi d'un projet en cour. le personnage, et une petite fille, qui est habité par l'esprit d'un ours, d'ou le titre. Il s'agit d'une version chibi. je la ferais plus tard en version plus serieuse. Inspi V.keot

ursidépremiumgally

16 février 2020

louve et cerf - 1

Deux perso en cours de créa, qui vont être amené à se rencontrer. Une jolie histoire en cours d'écriture donne l'écho de deux petits Chibi. La louve n'étant clairement pas définie, il s'agit de l'écrivain par défaut, version Chibi.

louvecerfgally



Explore solangezen's photos on Flickr. solangezen has uploaded 1 photo to Flickr.

12 février 2020

1 - Charabia

"ECRIRE" des histoires, fut elles courte ou longue est une vanité qui peut guider l'esprit, une vanité? non pas tout à fait...

Écrire c'est donnée forme à des idées qui s'oublieront aussitôt... pensé, qui, si on ne les posait sur la page. ce déforme si vite et s'oublie. Le carcan des mots pour se définir, ce tailler une pensée, plus fine, plus claire, telle une pierre précieuse.

La vanité, n'est pas l'écriture, mais l'écho... l'exposition que l'on recherche, et en même temps écrire juste pour soi et aussi futile, et rend l'écriture paresseuse. Si notre idée nous semble désordonnée, mais suffisamment importante pour être posé, peut-être un autre y trouvera quelque chose, ou complétera ce qui a été débuter. L'écriture peut donc être chaos, désordre, partage, solitude, rêve, ou désenchantement. Un relais de la penser, une photographie de la psyché à un instant X, une histoire, une confidence, une promesse, des souvenirs....

Une suite de mots qui forme une mélodie, capable de raisonner, être capté, compris, transformé, et grandir avec d'autres. Notre écrit ne nous appartienne plus dès lors qu'ils sont posés sur le papier, ne devenant qu'une trace que l'on laisse derrière nous. Une tache d'encre qui prendra sens pour certains, si un lecteur attentif s'attarde sur nos mots; une suite inintelligible qui laissera de marbre le lecteur. pour cette raison et bien qu'un désir de partage habite l'écrivain, il doit écrire pour lui, et si lecteur il y'à , t'en mieux ou t'en pis... mais cette écoute ne doit pas être une limite, tout juste une ombre a éloigné de sa pensé lorsqu'ont créé de sa plume ou de son clavier.

L’écrit et un langage et serre à communiquaient, il faut donc maintenir des suites de mots cohérents, et ce même si l'idée à définir est chaos, car à quoi bonne parlée, si ce n'est que charabia? comme maintenant, et j'en suis désolé pour le téméraire qui s'est perdu ici.

je me suis perdu sur un clavier, ai parlé d'absurdité, et pourtant un sens tente de s'en dégager, comme un gâteau raté, qui est finalement comestible.

Une envie d'écrire abstraite qui conduit à parler de tout et rien, écrire vite, pour laisser des mots ce guidé seule, la main animée par des idées qui se suive rapidement les unes après les autres... étrange fonctionnement, qui accouche d'un écrit sans but, sans histoire, et pourtant... je parle avec un auditoire différer qui lira cela avec quelques jours ou quelques années d'écart de cet instant. Un désir de persistance? une continuité? cela peut aussi être vain, avec seul le néant pour lire c'est ligne.

Mon père n'écrivait pas... lui qui est partie trop tôt, comme j'aurais aimé lire ses mots lorsque j'ai envie de discuter avec lui, un échange interrompu trop vite, alors que l'on venait juste de se rencontrer.

Il me semble mieux connaître mon grand-père côté maternel, ancien soldat marinier qui a fait la seconde guerre sur un navire pendant plusieurs années, un soldat de 16/22 ans, laissant un journal derrière lui. Un jeune homme qu'il met donnée de rencontrer dans son journal... un saut dans le temps, une rencontre retardée. voilà le côté magique de la chose... l'écriture peut rassembler des gens malgré le temps et la distance, une illusion agréable.

Mon grand-père, qui fut un jeune homme de 16 ans effrayé par la guerre, et se montrer si sûr de lui des années plus tard, semblables à une montagne inébranlable; avaient confié à son journal avec t'en d'espoir et de désespoir les craintes nocturnes, gonfler par des nuits d'angoisse ou les navires ennemis sillonnais les mêmes mers que lui pour torpiller le navire où il se trouvait... Des rencontres sans lendemain raconter dans son journal; c'est petit femme perdu lors de ses escales, qui par leur légèreté l'ont aidé à trouver un sens à une époque, ou la guerre tue le sens des choses, où il devait mettre sa vie en jeu, alors qu'il n'avait aucune famille à protéger... des questions tout le long de son journal... cette crainte de n'être rien, de n'être qu'un orphelin anonyme oublier parmi d'autres, sans famille jusqu'à la fin. Un amoureux des femmes, qui rêvaient de se graver une place dans leurs cœurs, pour ne pas disparaître, si une bataille navale en trop mettait fin prématurément à son existence ... la peur de disparaître brutalement, dans un secret, qui étoufferait son existence. Il me semble que cette Alexandre était un charmeur, souvent en doute, mais qui avancé coûte que coûte, pas par espoir, mais parce que s'arrêter c'était réfléchir à ce qu'il se passe et mourir. S'arrêter c'était désespérer. Le mouvement plutôt que la mort... et cette quête de vraie amitié, de vrai amour, qui donnerait un sens à ce qui n'en a pas. Dans son journal j'ai eu peur avec lui, pleurer et ris avec lui, un écrit qui a changé ma façon de voir sa vie, avec plusieurs décennies d'écart. un écrit qui m'a fait rêver de voyage, car c'était un voyage sur bien des villes, des ports, des mers, et une autre époque. Un héritage hasardeux laissé derrière lui, qui au fil des années, à fini dans mes mains. un fragment de mémoire.

S'évader, se définir, s'isoler, échanger, rêver, ce tourné vers soi, ou vers l’autre, tenir une conversation à multi fonction, multiforme, évolutive, et sans interruption, hormis celle de notre relecture, si on effectue une correction. (dans mon cas il vos mieux).

Pourquoi ai je parlais de vanité au début? Croire que ce que l’on écrit puisse avoir un intéret pour d’autres peut paraître vanité, mais créer, demande la conscience d’être capable, et que cela soit pour l'écrite ou autre chose,...peinture, musique, sculpture, etc.créée demande un peu de fierté, un peu de "vanité" pour présenter ce que l’on fait à d’autres, juste ce qu’il faut pour ne pas reculer, pour ne pas s’effacer.

S'il y à un défaut que je souhaite aux gens c’est un peu de cette assurance nécessaire à la création, il y aurait ainsi plus de chose intéressante à voir, à lire, à écouter… moins de copier-collé.

Tellement d’abrutie sont gonflées d’orgueil, sens que cela ne se canalise dans des créations plaisantes. Si seulement ils pouvaient donner un peu de leurs ego aux rêveurs, aux tendres qui créer dans leurs bulles, persuader d’être mangé tout cru, mal jugés dès qu’ils en sortiront.

L’écriture et une attention, une caresse au lecteur anonyme, si cette caresse et froide, cela peut aussi venir du moment, ou d'autres choses. Alors changeons de lecture, et passons à d'autres pensés.

renardsaute

 

 

 

Posté par solangezen à 22:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

05 février 2020

fée +bague

P1060378

*

Un

Posté par solangezen à 00:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

04 février 2020

crayon bulle

bulletablette

Posté par solangezen à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

03 février 2020

Biche ma geule

premier essai de biche... qui ressemble plus à un lama.... ce serra à retenter plus tard

biche1

Posté par solangezen à 20:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

louve.1

louve

 

Posté par solangezen à 20:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

31 janvier 2020

croquis.4

Etude d'un perso. Je reprend un peu de confort avec la tablette, je reste sur du dessin, cette tablette est trop capricieuse pour faire autre chose... vivement la nouvelle...celle-ci est rester trop longtemps dans un carton oublié dans un coin, cela ne lui à pas réussi.

croq4

Posté par solangezen à 02:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

30 janvier 2020

étude perso.2

études perso2

Posté par solangezen à 21:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

27 janvier 2020

étude perso1

j'ai mis un peu de temps avant de me réabituer à la tablette graphique, (ça reviens) il s'agit d'une trust de trés médiocre qualité souffrant d'un décalage au niveau de la mine, mais pour le moment cela fera l'affaire. Je regrette ma défainte wacom bamboo, qui même si elle été plus petite été surtout plus précise. enfin cette tablette fonctionne, et c'est un cadeau donc, c'est déjà trés bien ^^

étudeperso1

Posté par solangezen à 20:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

exercice2

exercice3

Posté par solangezen à 03:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :